Communiqué de presse – Le Dr Philippe Eggimann est le nouveau président de la Société médicale de la Suisse romande (SMSR)

Lausanne, le 9 octobre 2018 – La Société médicale de la Suisse romande (SMSR) a renouvelé son comité. C’est désormais le Président de la Société vaudoise de médecine (SVM), Philippe Eggimann, qui préside également l’association faîtière romande des sociétés cantonales de médecine.

Le Dr Philippe Eggimann (VD) a été désigné le 4 octobre 2018 en tant que nouveau président de la Société médicale de la Suisse romande (SMSR) pour un mandat de 3 ans, parallèlement à son mandat de président de la Société vaudoise de médecine (SVM) récemment renouvelé pour deux ans. Il succède à cette fonction au Dr Bertrand Jacot-Descombes (GE), qui assurait la présidence ad intérim de la SMSR depuis le décès intervenu en cours de mandat du Dr Pierre-Alain Schneider (GE), en mars 2018. Le Dr Bertrand Jacot-Descombes reste membre du Comité de la SMSR en tant que vice-président.

La composition du nouveau Comité de la SMSR est désormais la suivante. Bureau : Dr Philippe Eggimann (VD) président, Dr Bertrand Jacot-Descombes (GE), vice-président, Dr Remo Osterwalder (JU), vice-président. Autres membres du Comité en tant que présidents des Sociétés cantonales romandes : Dr Jean-Marie Michel (FR), Dr Michel Matter (GE), Dr Schwarz Claude (JU), Dr Walter Gusmini (NE) et Dr Monique Lehky Hagen (VS).

Né en 1960 et exerçant depuis cette année au Département de l’appareil locomoteur (DAL) du CHUV, le Dr Philippe Eggimann est titulaire d’un Diplôme (1985) et d’un Doctorat (1990) de médecine de l’Université de Lausanne, des Diplômes FMH de spécialiste en infectiologie (1999), spécialiste en médecine intensive (1995) et spécialiste en médecine interne (1994). Côté politique professionnelle, le Dr Philippe Eggimann est notamment Président de la Société vaudoise de médecine (SVM) depuis 2016, membre de la Chambre Médicale de la FMH depuis 2012 et de l’Assemblée des délégués de la FMH depuis 2016. Il a rejoint le Comité de la SMSR en 2016.

« Les défis sont nombreux pour la SMSR dans un contexte national délicat, explique le Dr Philippe Eggimann. En particulier, alors que les coûts de la santé imputables aux médecins se stabilisent dans tous les cantons romands, nous considérons comme tout à fait injustifiées les nouvelles hausses de primes encore récemment annoncées, ainsi que la pression croissante mise sur les prestataires. »

A propos de la Société médicale de la Suisse romande (SMSR)
La SMSR est l’association faîtière romande des sociétés cantonales de médecine (FR-GE-JU-NE-VS-VD). Elle a notamment pour but de coordonner et soutenir leurs actions auprès des partenaires tarifaires et des autorités tant cantonales que fédérales. Fondée en 1867, soit 34 ans avant la création de la FMH (1901), la SMSR est le pendant romand de la VEDAG (Verband deutschschweizerischer Ärztegesellschaften) et de l’OMCT (Ordine dei medici del Cantone Ticino). La Revue Médicale Suisse est l’organe officiel de la SMSR.

Renseignements complémentaires :
Dr Philippe Eggimann, président de la SMSR
www.smsr.ch